Une aventure au Togo par Anne Michma Dosier

photo anne 4.jpg

Crédit : Pierre-Olivier Staes

Après plusieurs mois de recherches infructueuses, des dizaines d’échanges de courriels et un entretien Skype, j’avais finalement décroché un stage à l’international. Waouh! Pour la première fois de ma vie, je foulais la terre de mes ancêtres : l’Afrique.

Ce fut dans un mélange d’émotions que je montai à bord d’Air France, à destination du Togo. La petite fille, longtemps couvée par sa famille, partait seule pendant 3 mois dans un pays lointain et totalement inconnu.

Le trajet Canada-Togo a duré 14 heures. J’ai donc eu amplement le temps de douter de mes capacités, d’avoir envie de jeter l’éponge et reconsidérer mes choix professionnels. Heureusement, l’envie de mieux me connaitre et de découvrir de nouvelles choses (culture, personnes, connaissances) était plus forte. Je dois aussi avouer que je n’avais aucun argument « béton » pour affronter monsieur Rodriguez Almincar, et opter pour un projet de recherche J. De toute façon, il était déjà trop tard pour rebrousser chemin!

photo anne

Crédit: Pierre-Olivier Staes

Quoique terrifiée à l’idée d’affronter l’inconnu, je ne m’attendais pas à vivre une si belle expérience au sein du Centre d’Action Sociale au Togo (CAST). Depuis plus de 20 ans, l’association intervient dans plusieurs domaines d’activités sociales, notamment : l’éducation, la santé, l’environnement, le développement communautaire, l’appui aux activités génératrices de revenus, l’assistance aux démunis et les droits humains. Son activité principale est de venir en aide aux enfants en difficulté, notamment les orphelins (nes). Le centre est situé dans le quartier de Yokélé, basé à 120 km de la capitale, Lomé.

En tant que stagiaire, j’avais pour mission de réaliser une étude de référence en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) auprès de 250 familles d’accueil et 2 établissements scolaires. Euh! Qu’est-ce que cela signifie et comment s’y prend-on? Telle fut ma réaction à la lecture du mandat. J’avais déjà travaillé dans le secteur de l’EHA, mais dans la phase de mise en œuvre des activités. Je n’avais aucune connaissance rattachée à l’expertise théorique et empirique en EHA.

Durant toute la durée de mon stage, je me suis donc accrochée à cette citation de Madeleine Perron que j’aime bien : « l’expérience c’est encore le meilleur enseignement ».

Vous êtes toujours en apprentissage! Et qui sait, c’est peut-être le début d’une orientation de carrière. Et comme disent les Togolais et Togolaises, « ça va aller! » Je vous le garantis J.Comme moi, nombreux sont ceux et celles qui s’inquiètent au moment de partir en stage. Ils/elles possèdent largement des connaissances et compétences en gestion, mais pour certain-e-s, l’expertise fait défaut. La crainte de l’échec les paralyse des pieds à la tête. Vous sentez vous interpellez? N’ayez crainte… Relaxez!

La réalisation de ce stage a été une expérience très enrichissante tant sur le plan personnel que professionnel.

Photo anne 2.jpg

Crédit : Pierre-Olivier Staes

Côté personnel, c’était l’occasion d’aiguiser plusieurs compétences, telles que mon sens de leadership, l’esprit d’analyse et de synthèse, l’ouverture à la nouveauté, l’empathie, la flexibilité et ma débrouillardise.

C’était aussi le moment de quitter ma zone confort. Ho! Je ne m’attendais pas à passer mes journées de travail à parler de « crottes » et à visiter des latrines! Qui aurait cru que cette femme aimant le confort de son bureau aurait le cran d’aller si loin? Certainement pas moi.

Photo anne 3

Latrine traditionnelle utilisée par la majorité des familles d’accueil

(Crédit Photo : Anne Michma)

Ce fut aussi l’occasion d’évoluer dans un contexte très différent du monde occidental avec des ressources très limitées. Cela m’a fait un bien fou de me déconnecter des mangeurs de temps et d’énergie « les réseaux sociaux » et enfin laisser respirer mon téléphone.

Et que dire de tout l’amour et l’attention que me portaient les enfants et le personnel du CAST…! L’unique TATA ANNE.

photo anne 5.jpg

Crédit : Anne Michma Dosier

Au niveau professionnel, ce fut un véritable apprentissage tant dans la gestion d’entreprise que dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Ce fut une belle occasion d’en apprendre davantage sur le sujet, et aussi, de pouvoir mettre en pratique les connaissances fraîchement acquises en un temps record.

Tout compte fait, je ne vous dirai pas que la tâche a été facile. Nombreuses sont les difficultés auxquelles j’ai dû faire face pour atteindre mes objectifs. Néanmoins, les retombées ne sont définitivement que positives. Je suis, depuis juillet 2017, fièrement membre du conseil d’administration d’Avenir Togo Canada ; une association de soutien au CAST.

À vous qui bientôt partirez en stage, je vous lègue les conseils suivants : sens du devoir, flexibilité, patience et ouverture d’esprit. Surtout, ayez foi en VOUS et profitez pleinement de votre expérience. Chaque expérience est unique!

Anne Michma Dosier

Diplômée de la maitrise en GDIAH

Récipiendaire de la bourse d’excellence du concours de soutenance de rapport de stage Managers Sans Frontières 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s